Risque de bizarrerie de la vie

par Serge Moati

Entretien vidéo

Entretien livre

Risque de bizarrerie, par Serge Moati.


« Vivre, sans avoir l’amour évident. Cette bizarrerie de cassages de gueule, de rebondissements, mille choses différentes. »


Témoignage Risque de Chance, le 01/12/2016 à Paris, de Serge Moati,
journaliste et documentariste.


Cher Serge, baigné par le succès de ton rêve d’Orient, peuxtu
me dire, s’il te plaît, quel est le plus beau risque dans la vie ?

Vivre. Cette bizarrerie de cassages de gueule, de rebondissements,
de mille choses différentes. En tout cas, vivre m’est apparu comme
extraordinairement hasardeux depuis le début.


As-tu un exemple vécu de ce risque de vivre ?
La question me paraît posée à l’envers, je n’ai pas d’exemple. Si je prends le risque de vivre de mon père, c’est la déportation, un retour très inattendu de camp de concentration – et un retour héroïque, c’est-à-dire la participation à la Libération de Paris les armes à la main, après s’être évadé d’une prison en France et être sorti de ce camp qui n’était, Dieu
merci, pas un camp d’extermination, mais un camp de concentration où il avait été envoyé en tant que résistant socialiste. Ils n’ont pas su qu’il était juif. Il aurait suffi qu’ils lui fassent baisser son froc. Risque de vie. Il en est sorti pour aller en prison à Paris... C’est très bizarre de sortir d’un camp de concentration ; risque de mort, risque de vie.

...

Livre d'Or et trace magique 

Sur un petit carnet d'or chaque témoin a laissé sa trace du jolie moment de vie partagé lors de l'entretien.

Moati-EPENSEE-P00.jpg

« Pour Cyr-Igaël

De tout mon cœur et avec affection

à la suite d’une rencontre riche, très riche

et fraternelle ! »

Serge Moati