Risque d'alchimiste

par Nicolas Gaume

Entretien vidéo

Entretien livre

Risque d’alchimiste, par Nicolas Gaume. 


« Le plus beau risque est de rêver assez grand pour en être effrayé. »


Témoignage Risque de Chance, le 15/11/2019 à Paris, de Nicolas Gaume, entrepreneur français, fondateur de neuf start-up, dont la dernière, Space Cargo Unlimited, a lancé en orbite la mission scientifique Wise le 2 novembre 2019 avec la Nasa. Global Sales, Marketing & Operations HQ, Office of the Executive Vice President & President Microsoft, créateur de jeuxvidéo.com, ex-PDG de Mimesis Republic, ex-président du Syndicat national du jeu vidéo de 2009 à 2014, ex-directeur Mobile Games chez Lagardère Interactive de 2005 à 2007, ex directeur des studios parisiens d’Ubisoft Entertainement en 2000, ex-fondateur de la société Kalisto Entertainment de 1990 à 2002. Il accompagne le développement de sociétés, dont WCube, une des web agencies françaises pionnières, ou encore le projet winealley.com. Young leader French-American Foundation 1999.

En tant qu’homme, papa et entrepreneur, peux-tu me dire, s’il te plaît, quel est le plus beau risque dans la vie ?

Peut-être celui d’aller vers les autres. Fondamentalement nous sommes toujours prisonniers de nos préjugés et de nos propres contraintes. Aller vers l’autre est un risque, c’est aussi une chance. Cette question est une bonne façon de commencer l’entretien, car l’autre est perçu comme un risque, mais la plupart du temps, voire toujours, il se révèle comme une chance.

 

As-tu un exemple vécu de ce beau risque ?

Tout ce que j’ai réussi à faire, je l’ai fait parce que j’ai eu l’opportunité de rencontrer des gens. Dans telles occasions professionnelles, tels environnements sociaux, dans les transports, le train, l’avion. Très souvent, j’ai eu l’occasion de rencontrer des gens avec un parcours, une personnalité, des envies. J’aime beaucoup les transports. Parler avec son voisin dans le train, dans un bus, dans un avion, c’est assez exceptionnel, car on se laisse aller. On est en marge du monde habituel. Probablement les quatre cinquièmes de ce que j’ai réussi sont liés à une conversation que j’ai eue dans les transports.

 

Comment l’as-tu vécue, cette rencontre de l’autre, et qu’est-ce qui était vraiment important pour toi, voire pour plus grand que toi ?

On s’interroge toujours sur ce qui fait l’humanité. La question qui nous taraude tous est : « Qu’est-ce qu’on fait là ? » Je crois que c’est Brel qui disait : « Nous sommes des hasards biologiques qui font ce qu’ils peuvent. » Perspective d’une réalité bien sombre. Brel pouvait l’être aussi, dans son âme de créateur si exceptionnel. J’aime bien partir de ce cynisme et finir dans la lumière. Nous avons tous en nous une forme de tristesse et une forme de joie immenses. On balance entre les deux. Dans les rencontres que l’on fait, si l’on arrive à tirer harmonieusement d’une conversation, d’un échange, d’un partage de souvenirs, de convictions ou d’idées une émulation humaine, on revient dans le vrai.

...

Livre d'Or et trace magique 

Sur un petit carnet d'or chaque témoin a laissé sa trace du jolie moment de vie partagé lors de l'entretien.

Gaume.jpg

« Cyr-Igaël

Merci de ce moment !

Ce risque de chance est sans nul doute une clef pour nos avenirs.

Si vos rêves ne vous effraient pas, c’est qu’ils ne sont pas assez grands !

Rêvons grand !

Amitié »

Nicolas