Risque de l'improbable

par Bertrand Badré

Entretien vidéo

Entretien livre

Risque de l’improbable, par Bertrand Badré
 

« Le plus beau risque dans la vie est de regarder en vérité ce que l’on a envie de faire. »
 

Témoignage Risque de Chance, le 28/05/2019 à Paris, de Bertrand Badré, fondateur de Blue like an Orange Sustainable Capital, ex-DG du Crédit Agricole, de la Société Générale et de la Banque mondiale.

Cher Bertrand, dans ton parcours d’homme, de banquier mondial et aujourd’hui de fondateur de Blue like an Orange Sustainable Capital, peux-tu me dire, s’il te plaît, quel est le plus beau risque dans la vie ?

Le plus beau risque dans la vie, c’est de regarder en vérité ce que l’on a envie de faire. Si je prends mon cas, qui est assez banal, j’étais porté par ce système qui vous pousse à aller d’un point A à un point B, d’un point B à un point C sous le regard des autres. Tu es un très bon élève ? Alors il faut que tu fasses ceci. Tu crois que tu vas être un bon élève ? Alors il faut que tu fasses cela. Finalement, on entre dans le moule et l’on suit naturellement le chemin – celui qui m’a conduit à passer d’un très bon bac à une classe préparatoire, d’une classe préparatoire à HEC, de HEC à Science Po, de Science Po à l’ENA, de l’ENA à l’Inspection des finances, de l’Inspection des finances à la banque d’affaires. Tout cela très naturellement ; d’ailleurs ce n’est pas désagréable, il ne faut pas non plus se raconter d’histoires. Ce n’était pas simple, mais cela m’apparaissait comme une évidence. J’étais pénétré aussi par la parabole des talents, notamment parce que je suis issu d’une famille de foi. Donc je pensais : « J’ai reçu beaucoup ; alors, à quel moment et comment vais-je rendre ? »

...

Livre d'Or et trace magique 

Sur un petit carnet d'or chaque témoin a laissé sa trace du jolie moment de vie partagé lors de l'entretien.

Badré-EPENSEE-P00.jpg

« Merci de ce moment dense et improbable.

Je ne savais pas à qui m’attendre et je repars avec le plein.

La fécondité de ce premier échange est déjà évidente.

Il y en aura d’autres.

Et puis le « orange » à tous les étages est un hommage bien choisi à mon « Blue like an orange ».

A suivre bien sûr.

Bertrand

P.S : On a même réussi à naviguer sans permis 😉 »

(Bertrand avait perdu son permis de conduire qui lui a été rapporté à la fin de l’interview)