Risque de détachement

par Gonzague de Blignières

Entretien vidéo

Entretien livre

Risque de détachement, par Gonzague de Blignières


« Le plus beau risque de ma vie a été de me retrouver seul avec moi-même. »


Témoignage Risque de Chance, le 16/04/2019 à Paris, de Gonzague de Blignières, cofondateur de Raise et du Mouvement pour une Économie Bienveillante, ex-fondateur de Barclays Private Equity France qui deviendra Equistone, investisseur depuis 40 ans.

Peux-tu me dire, s’il te plaît, quel est le plus beau risque dans la vie ?

Le plus beau risque dans la vie ? Spontanément, j’ai envie de dire que c’est la vie elle-même. Le plus beau risque dans la vie, c’est de l’accepter, de la donner, de la perdre. Ça, c’est un risque que j’ai vécu il n’y a pas longtemps. C’est la vie dans son ensemble. C’est de s’accepter tel qu’on est, accepter les autres tel qu’on les reçoit, accepter ses enfants, ses parents, sa femme, ses amis, s’accepter soi-même. Peut-être s’accepter soi-même avant tout le monde ! Reconnaître que nous ne sommes que des passeurs. Le plus beau risque dans la vie, oui, c’est la vie elle-même.

 

As-tu un exemple vécu de ce beau risque, et qu’est-ce qui était vraiment important pour toi, voire pour plus grand que toi dans ce risque ?

Cela va te paraître complètement anecdotique. Il se trouve que je ne suis jamais parti seul. Or j’ai pris un risque il y a peu, c’est de partir deux jours tout seul au Mont-Saint-Michel. Risque de le dire. Risque de ne pas être compris. Risque de me trouver seul face à moi-même. J’ai 62 ans. Eh bien, c’est bizarre, mais j’ai l’impression que c’est le plus gros risque que j’ai pris dans ma vie. C’était l’année dernière, et après avoir éprouvé un petit sentiment de culpabilité, j’ai eu une formidable sensation de découverte. J’ai passé une heure et demie en compagnie d’une mouette qui faisait des allers-retours. Incroyable !

...

Livre d'Or et trace magique 

Sur un petit carnet d'or chaque témoin a laissé sa trace du jolie moment de vie partagé lors de l'entretien.

de Blignières-EPENSEE-P00.jpg

« Merci Cyr-Igaël,

 

un échange unique grâce à toi, tes yeux, ton regard sur l’autre.

 

C’est bon de parler avec son cœur en oubliant son cerveau !

 

Merci.

Bises »

Gonzague